Accueil > SharePoint 2013 > SharePoint 2013 : Création et configuration d’une application de service « Machine Translation »

SharePoint 2013 : Création et configuration d’une application de service « Machine Translation »


Nous allons voir dans ce post comment créer et configurer une application de service « Machine Translation ».

Cette nouvelle application de service permet de traduire automatiquement des documents, des sites ou des Terms Sets.

Les étapes sont les suivantes :

  • Créer une application de service « Machine Translation service »,
  • Configurer le service.

L’utilisateur exécutant cette procédure devra être membre du groupe administrateurs de la ferme.

Je commencerai par décrire la création et la configuration via l’administration centrale, puis via PowerShell.

Prérequis

Ces prérequis proviennent de la page Technet – Ils doivent être adaptés à votre besoin (je pense notamment au S2S).

  • L’application de service « App Management » doit être créée et configurée. Vous pouvrez vous référer à ce post ou à la page Technet,
  • Une authentification S2S doit être configurée,
  • Une application de service « User Profiles » doit avoir été créée et configurée; son proxy doit être inclus dans le groupe de proxy par défaut de la ferme,
  • Le serveur exécutant le service doit avoir accès à Internet.

Création de l’application de service « Machine Translation service » via l’administration centrale

1. Dans l’administration centrale, cliquez sur « Manage service applications ».

2. Cliquez sur « New » puis sur « Machine Translation Service ».

3. Saisissez les informations requises :

  • Nom de l’application de service,
  • Le pool d’application à utiliser (ici j’en crée un nouveau avec un « Managed account » dédié); si vous le souhaitez vous pouvez utiliser un pool existant.

Pour enregistrer un nouveau « Managed account » vous pouvez trouver la procédure dans ce post.

Ce pool d’application doit avoir les droits de « Full control » sur l’application de service « User Profile ».

  • Partitioned Mode : non

  • Nom du serveur de base de données,
  • Nom de la base de données,
  • Mode d’authentification

Cliquez sur « OK » pour lancer la création.

6. L’application de service et son proxy ont bien été créés.

7. Démarrez le service « Machine Translation Service ».

Configuration de l’application de service « Machine Translation service » via l’administration centrale

1. Cliquez sur le nom de l’application de service « Machine Translation' » pour accéder à la page de configuration.

2. Pour un premier test, vous pouvez laisser tous les paramètres par défaut, à part peut-être le paramètre « Online Translation Connection » qui doit être adapté à votre environnement.

Ses valeurs possibles sont :

  • « Use default internet settings », sélectionné par défaut,
  • « Use the proxy specified ».

Création de l’application de service « Machine Translation service » via PowerShell

1. Lancez le Management Shell de SharePoint 2013 et exécutez la commande suivante :

New-SPTranslationServiceApplication -Name « Machine Translation Service Application » -DatabaseName « SP15_MTS » -ApplicationPool « Pool_MTS » -Default

Configuration de l’application de service « Machine Translation service » via PowerShell

1. Exécutez la commande suivante :

Set-SPTranslationServiceApplication -Identity « Machine Translation Service Application » -EnableAllFileExtensions -UseDefaultlnternetSettings -TimerJobFrequency <TimerJobFrequency> -MaximumTranslationAttempts <MaximumTranslationAttempts> -JobExpirationDays <JobExpirationDays> -MaximumSyncTranslationRequests <MaximumSyncTranslationRequests> -RecycleProcessThreshold <RecycleProcessThreshold> -DisableBinaryFileScan <DisableBinaryFileScan>

Détail des paramètres :

  • <TimerJobFrequency> : fréquence (de 1 à 59 mn) de lancement des traductions,
  • <MaximumTranslationAttempts> : nombre maximal de tentatives de traduction (de 1 à 10) avant qu’elel ne soit considérée comme ayant échoué.
  • <JobExpirationDays> : nombre de jours (de 1 à 1000) pendant lesquels les traductions achevées doivent être conservées dans les logs,
  • <MaximumSyncTranslationRequests> : nombre maximal (de 1 à 1000) de traductions simultanées,
  • <RecycleProcessThreshold> : nombre de documents à convertir (de 1 à 1000) avant de recycler le processus de traduction.

Exemple :

Set-SPTranslationServiceApplication -Identity « Machine Translation Service Application » -EnableAllFileExtensions -UseDefaultlnternetSettings -TimerJobFrequency 30 -MaximumTranslationAttempts 3 -JobExpirationDays 14 -MaximumSyncTranslationRequests 20 -RecycleProcessThreshold 300 -DisableBinaryFileScan 1

Tests
Vous pouvez tester le bon fonctionnement sur des Terms Sets du Managed Metata Service : voir ce post pour les étapes de traduction.
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :