Accueil > SharePoint 2013 > SharePoint 2013 : Optimiser un environnement de test

SharePoint 2013 : Optimiser un environnement de test


[Edit 1 ] La modification du fichier « noderunner.exe.config » provoque des problèmes lors de la création d’une application de service de recherche (voir ce post). [/Edit 1]

Comme je l’ai décrit dans ce post, Microsoft recommande d’avoir une machine équipée de 24 Go de RAM si vous décidez d’utiliser un SharePoint 2013 server en standalone.

Mes frontaux (non standalone) sur lesquels j’ai affecté 4 Go de RAM sont fonctionnels, mais pas des foudres de guerre. 6 ou 8 Go les rendraient certainement plus véloces.

[Edit 2 ] Après upgrade de mémoire et allocation de 7 Go de RAM aux VMs, elles tournent correctement, mais c’est encore juste, car la mémoire est presque intégralement consommée par les noderunners. [/Edit 2 ]

A côté des recommandations basiques, il existe plusieurs facteurs qui peuvent influer largement sur les performances de vos VM, et notamment … Le service de search, ou plutôt les processus qui lui sont associés.

Lorsque vous allez créer une application de service de recherche, vous allez vite constater que les performances de votre serveur se dégradent , notamment en terme de mémoire disponible.

La faute à qui ? Au search donc, et à ses « noderunners ».

Noderunner ?

Une fois l’application de service de search créée, 5 processus (si vous êtes sur une installation standalone ou un seul frontal/applicatif) nommés « noderunner.exe » sont créés :

Ces processus « noderunner » exécutent les différents composants de la recherche :

  • Crawl,
  • Index,
  • Query,
  • Contenu,
  • Analyse.

Tous ces processus sont gérés par le service Windows nommé « Host Controller », qui les redémarre en cas de problème.

Méthode d’optimisation des performances

Pour pallier (entre autre) à cette gourmandise de RAM, sans doute due à cette fraîche mouture de SharePoint 2013, plusieurs possibilités (complémentaires) s’offrent à vous.

1. La première est de limiter la quantité de mémoire allouée à ces processus « NodeRunner », en modifiant le fichier « noderunner.exe.config » présent dans le répertoire « C:\Program Files\Microsoft Office Servers\15.0\Search\Runtime\1.0 ».

Modifiez le paramètre « <nodeRunnerSettings memoryLimitMegabytes= »0″ /> » (la valeur « 0 » ne donne aucune limite d’utilisation de RAM aux processus) comme bon vous semble, ici j’alloue 100 Mo maximum.

Redémarrez le service « SharePoint Search Host Controller ».

2. La seconde réduit l’utilisation du processeur par le service de recherche, en modifiant le paramètre de performance du crawl.

Par défaut, ce paramètre est défini à « Maximum », ce qui est inutile pour un environnement de test.

Vous pouvez effectuer cette modification via PowerShell; exécutez la commande suivante pour limiter le nombre de threads utilisé par l’indexeur (la limite sera alors égale au nombre de processeurs) :

Set-SPEnterpriseSearchService -PerformanceLevel Reduced

3. La troisième consiste à modifier les paramètres du service « Distributed Cache Service ».

Vous pouvez arrêter ce service ou limiter la quantité de mémoire qui lui est allouée : les sections de la page Technet se trouvent ici et  .

Actions complémentaires

Le reste des actions relève plus du bon sens :

  • Ne pas ajouter toutes les applications de service d’entrée de jeu – je doute que vous ayiez besoin de tout tout de suite,
  • Evitez de créer trop d’applications web (voir éviter d’en créer plus d’une tout court),
  • Si vous en créez plusieurs, évitez au maximum de créer de nouveaux pools d’application, eux aussi vous boufferont de la RAM,
  • Et bien entendu allouez le maximum de RAM à votre (vos) VM(s).

Si après tout celà çà ne vous convient toujours pas, il vous reste le plan B : faites les soldes et allouez 24 Go de RAM à votre VM !

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :