Accueil > SharePoint 2013, SQL Server, Windows > SharePoint 2013 : Installer un serveur (en mode ferme)

SharePoint 2013 : Installer un serveur (en mode ferme)


[Edit 1] 25.10.2012 : Mise à jour de l’article avec la version RTM de SharePoint 2013, disponible sur MSDN depuis le 24/10/2012.[/Edit 1]

Nous allons voir dans cet article comment installer SharePoint Server 2013 en mode ferme; pour une installation en mode « standalone » vous pouvez vous référer à cet article.

Si vous préférez passer par du PowerShell pour les étapes allant de l’installation des rôles à l’installation des prérequis ou installer SharePoint en offline, vous pouvez utiliser les scripts suivants – Lisez bien les indications de la page.

Cet article fait partie d’une série concernant le déploiement de SharePoint 2013 :

Prérequis à l’installation

Cet article se basant sur Windows 2012 et ADDS, les articles relatifs aux installations des serveurs nécessaires (3 dans cet article : un contrôleur de domaine, un serveur de base de données et un serveur SharePoint) sont les suivants :

  • Windows Server 2012 installé (voir ici et  pour les procédures d’installation sous VirtualBox),
  • ADDS installé (voir ce post),
  • SQL Server 2012 installé (voir ce post),
  • Comptes pour l’installation de SharePoint (voir ce post) créés,
  • Réseau configuré entre tous les serveurs (voir ce post)
  • Serveur SharePoint ayant accès à Internet.

Vous vous demandez où trouver les éléments SharePoint  nécessaires à l’installation ? Direction le post de Patrick !

Création de l’alias SQL

Cette étape n’est pas obligatoire, mais je préfère conserver cette bonne pratique lors de mes installations.

Connectez-vous sur votre serveur avec le compte d’installation (ici spasipe\SP_Install).

Avant de débuter l’installation, nous allons créer des alias SQL sur les frontaux et serveurs applicatifs (soit ici …. un serveur :)).

1. Lancer PowerShell, saisissez « cliconfg ».

Dans la fenêtre cliquez sur l’onglet « Alias », puis cliquez sur « Add ».

2. Sélectionnez « TCP/IP »¨, saisissez le nom que vous souhaitez donner à l’alias, le nom du serveur SQL, et cliquez sur « OK ».

3. Cliquez sur « OK ».

4. Etant donné que vous êtes dans un environnement 64 bits, rejouez ces étapes en lançant cette fois « C:\windows\syswow64\cliconfg.exe ».

Installation des prérequis SharePoint

1. Montez l’ISO de SharePoint 2013 et lancez l’installeur.

2. Cliquez sur « Run ».

3. Une petite popup de transition

4. Cliquez sur « Install software prerequisites ».

5. Cliquez sur « Next ».

6. Cliquez sur « I accept … » puis sur « Next ».

7. L’installation débute, la VM ayant accès à Internet, les prérequis sont téléchargés puis installés.

8. Cliquez sur « Finish » pour rebooter le serveur.

9. L’installation se poursuit automatiquement.

10. L’installation s’achève; cliquez sur « Finish » pour rebooter le serveur.

11. L’installation se lance furtivement et le message suivant s’affiche. Cliquez sur « Finish ».

12. Installer les KBs indiquées sur cette page Technet :

Installation de SharePoint

1. Relancez l’installation depuis l’ISO; cliquez sur « Install SharePoint Server ».

2. Saisissez la clé produit et cliquez sur « Continue ».

3. Cliquez sur « I accept … » puis sur « Continue ».

4. Laissez l’option « Complete » sélectionnée, afin de créer une ferme SharePoint dans laquelle vous pourrez éventuellement rajouter d’autres serveurs.

La seconde option installe une ferme « Standalone », c’est-à-dire que tout est installé sur le même serveur, y compris SQL Server, par le biais de l’installation de SQL Server 2008 R2 Express (voir cet article pour la procédure d’installation).

Cette installation est réservée à des fins de test, car non évolutive.

5. Cliquez sur l’onglet « File Location » et modifiez éventuellement les chemins d’installation et cliquez sur « Install Now ».

6. L’installation débute.

7. Cliquez sur « Close » pour lancer l’assistant de configuration.

Configuration de SharePoint

1. Clliquez sur « Next » puis sur « Yes » dans la popup.

2. Sélectionnez « Create a new server farm » et cliquez sur « Next ».

3. Saisissez les informations requises :

  • Le nom de l’alias créé en début de cet article comme serveur de base de données,
  • Les login et mot de passe du compte SP_Farm.

Cliquez sur « Next ».

4. Saisissez une « passphrase », utilisée entre autre pour rajouter des serveurs à une ferme existante. Cliquez sur « Next ».

5. Si vous le souhaitez décochez la case et attribuez un autre port à l’administration centrale.

6. Un récapitulatif s’affiche; cliquez sur « Next ».

7.  La configuration débute

8. La configuration s’achève (sans errreurs, contrairement à l’installation standalone …), cliquez sur « Finish ».

9. Vous êtes alors redirigé sur l’administration centrale, choisissez ou non de participer au CEIP.

10. Dernière étape : choisissez si vous désirez ou non utiliser le « Configuration Wizard », qui va configurer les applications de service pour vous.

Personnellement : non merci, je configure mes applications de service moi-même, même s’il est vrai que l’on peut modifier à posteriori les applications de service créées via le wizard.

Tests basiques

1. Les premiers tests basiques sont concluants : création d’un managed account, d’une application web, d’une collection de site, ainsi que d’une application de service de recherche.

D’aillleurs concernant cette dernière, après l’étape 1 … l’étape 1 ?

Un ptit coup de PowerShell pour démarrer le « usage and health data collection proxy » à l’état « stopped », et l’application de service de recherche est opérationnelle.

2. Après un full crawl (avec aucun contenu dans la ferme) exécuté avec succès, au niveau de la consommation mémoire :

Et les processus « noderunner » :

Conclusion

Cette installation en mode ferme ne pose pas de problèmes à l’installation, contrairement à une installation standalone, qui pose toujours quelques soucis.

  1. juin 18, 2013 à 10:20

    A reblogué ceci sur SharePoint, Le travail collaboratif par excellence and commented:
    Excellent Post !

  2. Nicolas
    juillet 26, 2013 à 10:56

    Petite question : Faut-il faire quelque chose en particulier afin de pouvoir accéder à l’administration via l’extérieur ? (le port 5555 ici en l’occurence).
    Pour ma part, après avoir entré l’IP:port_admin sur le navigateur à l’extérieur, et après authentification, je reçois une erreur « page inexistante ».
    Merci encore pour votre aide et ce tutoriel très utile.

    • juillet 26, 2013 à 3:34

      Re,

      Si vous on vous demande vos credentials, c’est que les flux réseau sont ouverts et que IIS répond.

      Depuis le serveur ça fonctionne ?

      Sinon essayez d’atteindre une page du genre /_layouts/settings.aspx, pour voir si le comportement est le même.

      Benoît.

  3. Nicolas
    juillet 30, 2013 à 1:44

    Merci pour votre réponse, je viens de vous contacter par email afin d’éviter de polluer vos commentaires. Je ferais un retour ici même pour expliquer ma démarche quant à la résolution du problème.

  4. Nicolas
    août 2, 2013 à 9:04

    Pour accéder à un site de l’extérieur, il faut étendre l’application Web sur la Zone Internet avec une URL publique. Merci encore pour ces posts.

  1. octobre 30, 2012 à 12:03

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :