Accueil > SharePoint 2016 > Office Online Server : Installation et configuration avec SharePoint 2016

Office Online Server : Installation et configuration avec SharePoint 2016


Office Online Server, c’est l’ « Office Web Apps Server » version 2016 (dans cet article en version Preview).

Celui-ci reprend globalement les mêmes concepts que son prédécesseur, que ce soit en terme d’architecture ou de procédure d’installation.

Je dis globalement, car Office Online Server s’enrichit, ayant notamment absorbé Excel Services.

A ce sujet, vous pouvez consulter cet article, pour connaître les fonctionnalités dépréciées d’Excel Services vs les fonctionnalités nécessitant désormais Excel Online dans OOS.

Par ailleurs, OOS permet l’utilisation des Durable Links (article à venir sur ce sujet).

Les concepts

Même si les concepts architecturaux sont identiques à ceux d’Office Web Apps Server, revenons sur quelques concepts :

1. OOS s’installe sur un serveur dédié, ou pour des besoins de haute disponibilité, sur plusieurs serveurs dédiés.

Dans ce dernier cas, on se fera un plaisir de load-balancer l’ensemble avec un boitier F5, ou autre.

OOS aime l’exclusivité – N’installez rien d’autre sur les serveurs (SharePoint, SQL Server, …).

2. Les serveurs composant votre ferme OOS doivent idéalement appartenir au même domaine AD (ou à défaut à des domaines de la même forêt)

3. Vous pouvez vous baser sur les prérequis de SharePoint 2016 pour dimensionner vos serveurs, soit :

OOS1

Pour du test (c’est une version Preview, donc pas d’utilisation en production), personnellement mes machines virtuelles sous Hyper-V fonctionnent basiquement avec 6 Go de RAM.

4. OOS fonctionne en HTTP, ou en HTTPS.

5. Les ports à ouvrir sur le firewall : 80, 443 et 809 (si plusieurs serveurs OOS).

6. Système d’exploitation :  Windows Server 2012 R2, 64 bits

Avec ces informations en tête, nous pouvons poursuivre.

L’infrastructure utilisée pour cet article

Pour cet article, on fera dans le simple (contexte d’un environnement de test, mais avec OOS en HTTPS) :
  • Un contrôleur de domaine « SPAsipe.local » (autorité de certification, tout ça, …),
  • Un serveur SharePoint 2016 « Batterie à serveur unique », avec SQL server installé sur ce serveur,
  • Un certificat SSL (friendlyname : OOSCert),
  • Un serveur OOS unique, mais avec un alias pour l’attaquer via https://oosfarm.spsasipe.local.
2016-04-28_16h51_36
 Si vous souhaitez configurer votre ferme OOS en HTTP, vous avez le choix entre :

Préparation du serveur OOS

OOS ne comportant pas d’installeur pour les prérequis, il va falloir les installer via PowerShell.

1. Lancez PowerShell en tant qu’administrateur.

2. Installez les prérequis en lançant la commande suivante :

Add-WindowsFeature Web-Server,Web-Mgmt-Tools,Web-Mgmt-Console,Web-WebServer,Web-Common-Http,Web-Default-Doc,Web-Static-Content,Web-Performance,Web-Stat-Compression,Web-Dyn-Compression,Web-Security,Web-Filtering,Web-Windows-Auth,Web-App-Dev,Web-Net-Ext45,Web-Asp-Net45,Web-ISAPI-Ext,Web-ISAPI-Filter,Web-Includes,InkandHandwritingServices,NET-Framework-Features,NET-Framework-Core,NET-HTTP-Activation,NET-Non-HTTP-Activ,NET-WCF-HTTP-Activation45,Windows-Identity-Foundation

OOS1

  • Rebootez le serveur.

Génération et installation du certificat

1. Pour créer mon  certificat, je commence par effectuer une « Certificate Request », via IIS > Server Certificates, qui me fournit un fichier que je stocke bien au chaud pour la suite.

2016-04-28_15h20_20

2. Je contacte mon autorité de certification, via http://dc/certsrv, et je clique sur « Request a certificate ».

2016-04-28_13h51_18

3. Je clique sur « advanced certificate request »

2016-04-28_13h52_50

4. Je colle le contenu de ma certificate request dans la première zone, et je sélectionne « Web Server » comme template.

Un clic sur « Submit » pour conclure.

2016-04-28_13h54_56

5. Il ne reste plus qu’à télécharger le certificat généré.

2016-04-28_13h55_21

6. Passons à l’instal0altion : lancez mmc, chargez le snapin « Certificates », (Local computer) , et cliquez sur « Personal ».

Cliquez- droit > All tasks > Import…

2016-04-28_14h03_19

7. Sélectionnez le certificat précedemment téléchargé

2016-04-28_14h03_44

8. Cliquez-droit sur le certificat > Properties, et saisissez le « Friendly name » pour le certificat, dans mon cas « OOSCert ».

2016-04-28_17h22_24

9. On est tout bon, passons à l’installation.

Installation

1. Lancez « Setup.exe ».

2016-04-28_14h33_29

2. Cliquez sur « I accept the terms of this agreement »; cliquez sur  » Continue ».

2016-04-28_14h34_42

3. Modifiez éventuellement le répertoire d’installation et cliquez sur « Install Now« .
2016-04-28_14h35_45
4. L’installation s’achève; cliquez sur « Close ».
2016-04-28_14h47_33

Création de la ferme OOS

Relancez la fenêtre PowerShell en tant qu’administrateur.

1.  Lancez la commande « New-OfficeWebAppsFarm -InternalUrl https://oosfarm.spasipe.local -CertificateName « OOSCert » -EditingEnabled »

Le détail des paramètres :

  • -InternalUrl : l’alias de mon serveur OOS  (ça aurait pu être https://monserveur.spasipe.local),
  • -CertificateName : le nom du certificat utilisé,
  • -EditingEnabled : permet l’édition des documents au sein d’OOS.

2016-04-28_15h59_11

2. Pour vérifier que la ferme s’est correctement créée, lancez dans un navigateur l’URL https://NomDeVotreServeur-ou-Alias/hosting/discovery.

Si le XML s’affiche dans le navigateur : Office Online Server est opérationnel, et donc ici en internal-HTTPS.

2016-04-28_16h07_30.png

Configuration du serveur SharePoint 2016

1. Lancez le Management Shell de SharePoint 2016.

2. Pour créer la relation entre le serveur SharePoint 2016 et le serveur OOS, lancez la commande « New-SPWOPIBinding -ServerName <AliasDeLaFerme_Ou_NomDuServeur_OOS> ».

2016-04-28_16h33_19

La liste des applications et les extensions gérées s’affiche alors (Je n’en affiche ici qu’une petite partie).

2016-04-28_16h33_08

3. Tout comme OWA, OOS utilise un concept de zones (URL interne et URL externe) et peut utiliser les protocoles HTTP et HTTPS.

Pour vérifier la zone actuelle, lancez « Get-SPWOPIZone »

2016-04-28_16h36_56

On voit ici que je suis en « internal-http » (dû à l’utilisation d’un ancien serveur OOS), car par défaut c’est la zone « internal-https » qui est utilisée.

J’utilise alors la commande « Set-SPWOPIzone » pour rétablir la configuration initiale.

En passant, pour déconnecter une ferme OOS d’une ferme SharePoint :

2016-04-28_16h25_14

 

Test du fonctionnement d’OOS

Connectez-vous sur un site, et cliquez sur « … » à droite d’un document Office.

  • Avant la configuration d’OOS :

2016-04-28_16h28_22

  • Après :

2016-04-28_16h37_33

Restreindre l’utilisation d’OOS en spécifiant les domaines

L’Allow List d’OOS vous permet de limiter son utilisation en spécifiant le ou les domaine(s) autorisé(s) à l’utiliser.

3 commandes vous seront utiles :

  • Get-OfficeWebAppsHost : Liste les domaines autorisés; si la liste est vide c’est qu’aucune restriction n’existe,
  • New-OfficeWebAppsHost : Ajoute un domaine à l’Allow List.
  • Remove-OfficeWebAppsHost : Vous devinez ?

Exemple :

2016-04-28_16h59_59

Si vous tentez d’utiliser OOS depuis un domaine non autorisé, il se passe ceci :

2016-04-28_16h58_45

Références

Catégories :SharePoint 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :