Accueil > SharePoint 2013 > SharePoint 2013 : Premiers pas vers les migrations

SharePoint 2013 : Premiers pas vers les migrations


[UPDATE]

Cet article est désormais obsolète et remplacé par les articles suivants :

[/UPDATE]

Il est peut-être trop tôt avec cette beta de SharePoint 2013 pour commencer à réfléchir aux migrations futures, mais je n’ai pas pu m’empêcher d’y jeter un premier oeil.

D’autres articles viendront ultérieurement étoffer ce sujet.

Pour l’exemple, je pars d’un Team Site sous SharePoint 2010, avec un document uploadé et un texte d’accueil :

Quelle méthode de migration ?

Le choix de la méthode de migration est simple, puisque la méthode « In place » n’est pas supportée.

Vous aurez donc à utiliser la méthode « Database-attach« , dans les grandes lignes :

1. Créez une nouvelle ferme sous SharePoint 2013,

2. Avec la ferme SharePoint 2010 et les bases de données en read-only, backupez (via SQL Server) les bases et copiez les sur le nouveau serveur SQL,

3. Restaurez les bases via SQL Server,

4. Créez toutes les applications web nécessaires,

5. Installez tous les composants serveurs (WSP, etc …),

6. Rattachez et migrez les bases de données, en utilisant :

On trouve d’ailleurs dans les résultats un avertissement concernant le mode d’authentification de l’application web (cet article présente les nouveautés concernant les applications web)

7. Les administrateurs de collection de sites peuvent ensuite migrer leur collection de sites.

Migration des collections de site

Lorsque les utilisateurs arrivent sur la ferme SharePoint 2013 pour la première fois, leur collection de site est en mode « SharePoint 2010 ».

Un message en haut de page leur indique que leur site peut être migré (mon texte de présentation a sauté entre temps) :

En cliquant sur « Start now » :

Il accède alors à la page de migration (et à l’humour de MS ?) :

Sinon, l’admin de la collection de site peut passer par les « Site Settings » pour dérouler les étapes de migration :

1. Lancez le « site collection health checks » afin de vérifier si la collection est prête pour la migration :

Un clic sur « Start checks » et les vérifications démarrent.

Le résumé des vérifications s’affiche : ici RAS, on peut migrer !

2. Il peut alors (c’est optionnel) demander à visualiser une copie de sa collection version 2013. Un timer job est alors chargé d’effectuer la copie+migration de la collection et envoie un mail à l’admin quand c’est terminé. Au bout d’une durée déterminée par un administrateur de la ferme, ce site est supprimé.

  • Dans les « Site Settings », il clique sur « Site collection upgrade » pour accéder à la page de migration :

  • Un clic sur « TRY A DEMO UPGRADE »

  • Un clic sur le bouton

  • L’administrateur de la collection est alors averti qu’il recevra un mail (dans 1 jour ou 2 ??) quand la copie upgradée sera disponible.

3. Dans la page de migration, l’admin de la collection lance la migration en cliquant sur « Upgrade this site collection »

  • Un message de confirmation s’affiche, en invitant l’utilisateur à demander une copie upgradée s’il ne l’a pas encore fait.

  • La migration est en cours …

4. Quand la migration est terminée, une page récapitulative s’affiche, « Let’s see the new site » !

Le site migré s’affiche alors :

Il est à noter que :

  • Un administrateur de la ferme peut lancer les migrations des collections de site en PowerShell, via la commande Upgrade-SPSite,

  • Il y a un cas particulier : celui des « My Sites »‘, pour lequel un admin de la ferme doit d’abord migrer la collection de sites « hôte », avant de soit migrer lui-même les « My Sites » soit laisser les utilisateurs le faire eux-même.

Migration des applications de service

Toutes les applications de service ne peuvent pas être migrées via la méthode « Database-attach », sont « migrables » :

  • Business Data Connectivity,
  • Managed Metadata,
  • PerformancePoint Services,
  • Search,
  • Secure Store,
  • User Profile.

Les Best Practices de migration

Ces best practices sont issues de Technet, et non de mon imagination débordante🙂

  1. Migrez un environnement SharePoint 2010 fonctionnel ! Si vous avez déjà effectué des migrations sous SharePoint, ce conseil prend tout son sens : les migrations ne corrigent pas les problèmes …
  2. Effectuez d’abord une migration sur une ferme de test. Çà se tient non ?
  3. Préparez votre capacity planning. Votre ferme respecte-elle les prérequis  et entre autre l’espace disque nécessaire pour les migrations ?
  4.  Nettoyez votre ferme SharePoint 2010 : supprimez l’inutile et corrigez les problèmes,
  5. Backupez vos bases de données avant de lancer les migrations,
  6. Assurez-vous que votre ferme SharePoint 2010 respecte bien les limites de SharePoint 2013,
  7. Consultez post-migration le statut et les logs; validez les migrations des bases de données ainsi que le bon fonctionnement des sites,
  8. Et enfin migrez les sites une fois que vous avez installé les développements version SharePoint 2013; en attendant ils peuvent rester en mode « SharePoint 2010 ».
Pour plus d’informations
Le processus de migration peut être trouvé ici au format pdf ou vsd.
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :